Polynômes

Dans cette partie, nous expliquons comment créer et utiliser des polynômes avec Sage.

Polynômes univariés

Il existe trois façons de créer des anneaux de polynômes.

sage: R = PolynomialRing(QQ, 't')
sage: R
Univariate Polynomial Ring in t over Rational Field

Ceci crée un anneau de polynômes et indique à Sage d’utiliser (la chaîne de caractère) ‘t’ comme indéterminée lors de l’affichage à l’écran. Toutefois, ceci ne définit pas le symbole t pour son utilisation dans Sage. Aussi, il n’est pas possible de l’utiliser pour saisir un polynôme (comme \(t^2+1\)) qui appartient à R.

Une deuxième manière de procéder est

sage: S = QQ['t']
sage: S == R
True

Ceci a les mêmes effets en ce qui concerne t.

Une troisième manière de procéder, très pratique, consiste à entrer

sage: R.<t> = PolynomialRing(QQ)

ou

sage: R.<t> = QQ['t']

ou même

sage: R.<t> = QQ[]

L’effet secondaire de ces dernières instructions est de définir la variable t comme l’indéterminée de l’anneau de polynômes. Ceci permet de construire très aisément des éléments de R, comme décrit ci-après. (Noter que cette troisième manière est très semblable à la notation par constructeur de Magma et que, de même que dans Magma, ceci peut servir pour une très large classe d’objets.)

sage: poly = (t+1) * (t+2); poly
t^2 + 3*t + 2
sage: poly in R
True

Quelle que soit la méthode utilisée pour définir l’anneau de polynômes, on récupère l’indéterminée comme le \(0\)-ième générateur :

sage: R = PolynomialRing(QQ, 't')
sage: t = R.0
sage: t in R
True

Notez que les nombres complexes peuvent être construits de façon similaire : les nombres complexes peuvent être vus comme engendrés sur les réels par le symbole i. Aussi, on dispose de :

sage: CC
Complex Field with 53 bits of precision
sage: CC.0  # 0ième générateur CC
1.00000000000000*I

Pour un anneau de polynômes, on peut obtenir à la fois l’anneau et son générateur ou juste le générateur au moment de la création de l’anneau comme suit :

sage: R, t = QQ['t'].objgen()
sage: t    = QQ['t'].gen()
sage: R, t = objgen(QQ['t'])
sage: t    = gen(QQ['t'])

Finalement, on peut faire de l’arithmétique dans \(\QQ[t]\).

sage: R, t = QQ['t'].objgen()
sage: f = 2*t^7 + 3*t^2 - 15/19
sage: f^2
4*t^14 + 12*t^9 - 60/19*t^7 + 9*t^4 - 90/19*t^2 + 225/361
sage: cyclo = R.cyclotomic_polynomial(7); cyclo
t^6 + t^5 + t^4 + t^3 + t^2 + t + 1
sage: g = 7 * cyclo * t^5 * (t^5 + 10*t + 2)
sage: g
7*t^16 + 7*t^15 + 7*t^14 + 7*t^13 + 77*t^12 + 91*t^11 + 91*t^10 + 84*t^9
       + 84*t^8 + 84*t^7 + 84*t^6 + 14*t^5
sage: F = factor(g); F
(7) * t^5 * (t^5 + 10*t + 2) * (t^6 + t^5 + t^4 + t^3 + t^2 + t + 1)
sage: F.unit()
7
sage: list(F)
[(t, 5), (t^5 + 10*t + 2, 1), (t^6 + t^5 + t^4 + t^3 + t^2 + t + 1, 1)]

On remarquera que la factorisation prend correctement en compte le coefficient dominant, et ne l’oublie pas dans le résultat.

S’il arrive que vous utilisiez intensivement, par exemple, la fonction R.cyclotomic_polynomial dans un projet de recherche quelconque, en plus de citer Sage, vous devriez chercher à quel composant Sage fait appel pour calculer en réalité ce polynôme cyclotomique et citer ce composant. Dans ce cas particulier, en tapant R.cyclotomic_polynomial?? pour voir le code source, vous verriez rapidement une ligne telle que f = pari.polcyclo(n) ce qui signifie que PARI est utilisé pour le calcul du polynôme cyclotomique. Pensez à citer PARI dans votre travail.

La division d’un polynôme par un autre produit un élément du corps des fractions, que Sage crée automatiquement.

sage: x = QQ['x'].0
sage: f = x^3 + 1; g = x^2 - 17
sage: h = f/g;  h
(x^3 + 1)/(x^2 - 17)
sage: h.parent()
Fraction Field of Univariate Polynomial Ring in x over Rational Field

En utilisant des séries de Laurent, on peut calculer des développements en série dans le corps des fractions de QQ[x]:

sage: R.<x> = LaurentSeriesRing(QQ); R
Laurent Series Ring in x over Rational Field
sage: 1/(1-x) + O(x^10)
1 + x + x^2 + x^3 + x^4 + x^5 + x^6 + x^7 + x^8 + x^9 + O(x^10)

Si l’on nomme les variables différemment, on obtient un anneau de polynômes univariés différent.

sage: R.<x> = PolynomialRing(QQ)
sage: S.<y> = PolynomialRing(QQ)
sage: x == y
False
sage: R == S
False
sage: R(y)
x
sage: R(y^2 - 17)
x^2 - 17

L’anneau est déterminé par sa variable. Notez que créer un autre anneau avec la même variable x ne renvoie pas de nouvel anneau.

sage: R = PolynomialRing(QQ, "x")
sage: T = PolynomialRing(QQ, "x")
sage: R == T
True
sage: R is T
True
sage: R.0 == T.0
True

Sage permet aussi de travailler dans des anneaux de séries formelles et de séries de Laurent sur un anneau de base quelconque. Dans l’exemple suivant, nous créons un élément de \(\GF{7}[[T]]\) et effectuons une division pour obtenir un élément de \(\GF{7}((T))\).

sage: R.<T> = PowerSeriesRing(GF(7)); R
Power Series Ring in T over Finite Field of size 7
sage: f = T  + 3*T^2 + T^3 + O(T^4)
sage: f^3
T^3 + 2*T^4 + 2*T^5 + O(T^6)
sage: 1/f
T^-1 + 4 + T + O(T^2)
sage: parent(1/f)
Laurent Series Ring in T over Finite Field of size 7

On peut aussi créer des anneaux de séries formelles en utilisant des doubles crochets :

sage: GF(7)[['T']]
Power Series Ring in T over Finite Field of size 7

Polynômes multivariés

Pour travailler avec des polynômes à plusieurs variables, on commence par déclarer l’anneau des polynômes et les variables, de l’une des deux manières suivantes.

sage: R = PolynomialRing(GF(5),3,"z") # here, 3 = number of variables
sage: R
Multivariate Polynomial Ring in z0, z1, z2 over Finite Field of size 5

De même que pour les polynômes à une seule variable, les variantes suivantes sont autorisées :

sage: GF(5)['z0, z1, z2']
Multivariate Polynomial Ring in z0, z1, z2 over Finite Field of size 5
sage: R.<z0,z1,z2> = GF(5)[]; R
Multivariate Polynomial Ring in z0, z1, z2 over Finite Field of size 5

Si l’on désire de simples lettres comme noms de variables, on peut utiliser les raccourcis suivants :

sage: PolynomialRing(GF(5), 3, 'xyz')
Multivariate Polynomial Ring in x, y, z over Finite Field of size 5

A présent, passons aux questions arithmétiques.

sage: z = GF(5)['z0, z1, z2'].gens()
sage: z
(z0, z1, z2)
sage: (z[0]+z[1]+z[2])^2
z0^2 + 2*z0*z1 + z1^2 + 2*z0*z2 + 2*z1*z2 + z2^2

On peut aussi utiliser des notations plus mathématiques pour constuire un anneau de polynômes.

sage: R = GF(5)['x,y,z']
sage: x,y,z = R.gens()
sage: QQ['x']
Univariate Polynomial Ring in x over Rational Field
sage: QQ['x,y'].gens()
(x, y)
sage: QQ['x'].objgens()
(Univariate Polynomial Ring in x over Rational Field, (x,))

Sous Sage, les polynômes multivariés sont implémentés en représentation « distributive » (par opposition à récursive), à l’aide de dictionnaires Python. Sage a souvent recours à Singular [Si], par exemple, pour le calcul de pgcd ou de bases de Gröbner d’idéaux.

sage: R, (x, y) = PolynomialRing(RationalField(), 2, 'xy').objgens()
sage: f = (x^3 + 2*y^2*x)^2
sage: g = x^2*y^2
sage: f.gcd(g)
x^2

Créons ensuite l’idéal \((f,g)\) engendré par \(f\) et \(g\), en multipliant simplement (f,g) par R (nous pourrions aussi bien écrire ideal([f,g]) ou ideal(f,g)).

sage: I = (f, g)*R; I
Ideal (x^6 + 4*x^4*y^2 + 4*x^2*y^4, x^2*y^2) of Multivariate Polynomial
Ring in x, y over Rational Field
sage: B = I.groebner_basis(); B
[x^6, x^2*y^2]
sage: x^2 in I
False

En passant, la base de Gröbner ci-dessus n’est pas une liste mais une suite non mutable. Ceci signifie qu’elle possède un univers, un parent, et qu’elle ne peut pas être modifiée (ce qui est une bonne chose puisque changer la base perturberait d’autres routines qui utilisent la base de Gröbner).

sage: B.parent()
Category of sequences in Multivariate Polynomial Ring in x, y over Rational
Field
sage: B.universe()
Multivariate Polynomial Ring in x, y over Rational Field
sage: B[1] = x
Traceback (most recent call last):
...
ValueError: object is immutable; please change a copy instead.

Un peu (comprenez : pas assez à notre goût) d’algèbre commutative est disponible en Sage. Ces routines font appel à Singular. Par exemple, il est possible de calculer la décomposition en facteurs premiers et les idéaux premiers associés de \(I\):

sage: I.primary_decomposition()
[Ideal (x^2) of Multivariate Polynomial Ring in x, y over Rational Field,
 Ideal (y^2, x^6) of Multivariate Polynomial Ring in x, y over Rational Field]
sage: I.associated_primes()
[Ideal (x) of Multivariate Polynomial Ring in x, y over Rational Field,
 Ideal (y, x) of Multivariate Polynomial Ring in x, y over Rational Field]

Table des matières

Sujet précédent

Anneaux de base

Sujet suivant

Parents, conversions, coercitions

Cette page